Memo Bank dévoile une offre bancaire inédite à destination des PME.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE — PARIS, LE 29 SEPTEMBRE 2020

Trois mois après avoir obtenu son agrément d’établissement de crédit, Memo Bank devient le premier établissement bancaire à proposer aux PME :

  1. Un compte courant moderne, rémunéré dès le premier euro, et sans commission de mouvement ;
  2. Des crédits court ou moyen-long terme pour soutenir la croissance des PME, avec un octroi rapide et des taux compétitifs ;
  3. Un chargé d’affaires expérimenté et outillé, capable de bien comprendre l’activité des PME et de leur apporter du conseil.

Un compte courant moderne, rémunéré dès le premier euro, et sans commission de mouvement

Compte courant Memo Bank
Compte courant Memo Bank

Un compte courant moderne — Afin de dégager du temps aux dirigeants et à leurs équipes, Memo Bank a conçu un compte courant intuitif et collaboratif. La gestion des opérations bancaires du quotidien, qu’elles concernent le chef d’entreprise ou ses collaborateurs, a été entièrement repensée pour mieux répondre à leurs besoins. Par exemple, la recherche d’une transaction est instantanée et bénéficie d’un historique illimité d’opérations ; le versement des salaires ne prend que quelques clics grâce à une interface de virements groupés robuste et fonctionnelle ; enfin l’invitation d’un collaborateur se fait 100 % en ligne et permet de choisir précisément les permissions qui lui sont attribuées.

Un compte courant rémunéré dès le premier euro — À ces fonctionnalités modernes, Memo Bank ajoute un avantage inédit comparé aux banques traditionnelles : la rémunération du compte courant, dès le premier euro. Cette rémunération évolue entre 0,15 % et 0,30 %, avec un plafond de 100 000 € à 200 000 € selon l’abonnement choisi.

Un compte courant sans commission de mouvement — Afin de proposer une offre tarifaire plus transparente et prévisible que les établissements de la place, Memo Bank ne facture aucune commission de mouvement à ses clients. Au lieu de s’appuyer sur le montant des mouvements, le prix des abonnements est calculé à partir du nombre de transactions et des fonctionnalités auxquels souscrit une entreprise. « Les PME ont aujourd’hui besoin de visibilité et c’est pour cette raison que nous souhaitons en finir avec les commissions de mouvement, dont la tarification est imprévisible et souvent opaque », précise Jean-Daniel Guyot, cofondateur et président du directoire de Memo Bank.

Les abonnements de Memo Bank vont de 49 € à 399 € par mois par entreprise selon l’offre choisie.

Des crédits court ou moyen-long terme pour soutenir la croissance des PME avec un octroi rapide et des taux compétitifs.

Un processus d’octroi rapide Afin de répondre rapidement aux demandes de crédits court ou moyen-long termes, le nouvel établissement bancaire pour les PME a mis en place un processus d’octroi en ligne et une prise de garantie limitée. L’objectif : apporter une réponse — positive ou négative — le plus rapidement possible aux chefs d’entreprise qui recherchent un financement.

Autorisation de découvert — La banque propose des solutions de découvert sans prise de garantie et adaptées aux besoins de chaque client afin de financer le cycle d’exploitation et pallier les besoins de trésorerie ponctuels ou cycliques.

Crédit moyen-long terme — Memo Bank finance tous les types de projets de développement des PMEs, qu’ils soient matériels ou immatériels, qu’ils concernent l’achat de matériel ou la transition numérique. Les durées de remboursement vont de 1 an à 7 ans et les montants de 20 000 € à 200 000 € (et jusqu’à 1 000 000 € si besoin).

« Alors que les micro-entrepreneurs ou les indépendants bénéficient d’offres à moindre coût avec des interfaces modernes, les PME ont rarement accès à des services bancaires du même niveau de qualité. La relation bancaire se perd dans les lourdeurs administratives et les enjeux liés au financement de la numérisation demeurent mal compris. C’est pourquoi nous avons voulu construire une offre adaptée aux nouveaux besoins des chefs d’entreprise avec pour maîtres-mots la rapidité, la simplicité et le conseil. » ajoute Jean-Daniel Guyot, président du directoire de Memo Bank.

Un chargé d’affaires expérimenté et outillé, capable de comprendre les nouveaux besoins des PME.

Enfin, Memo Bank veut revaloriser le lien de proximité indispensable entre une banque et son client grâce à une équipe de chargés d’affaires de terrain. Ces chargés d’affaires, expérimentés et bien outillés, iront à la rencontre de chacun des nouveaux clients de la banque en vue de les accompagner au mieux dans leurs projets de croissance et de transition numérique.

La nouvelle banque servira, en priorité, les PME qui réalisent un chiffre d’affaires compris entre 2 et 50 millions d’euros et dont le siège est situé en région parisienne ou lyonnaise, où sont aujourd’hui présentes ses équipes. Memo Bank déploiera ensuite progressivement de nouvelles équipes dans les autres métropoles françaises puis européennes.