Reprenez la main sur vos mandats de prélèvement

Accepter le mandat de prélèvement d’un créancier n’implique pas de lui laisser complètement la main sur vos prélèvements. Au contraire.


Ajoutez et supprimez facilement des mandats

Avec Memo Bank, vous pouvez signer et ajouter des mandats de prélèvement SEPA classiques (core) ou inter-entreprises (B2B) en quelques clics. De leur côté, vos créanciers peuvent ainsi débiter votre compte courant, sans vous obliger à passer par la case virement sortant.

Envie de mettre en pause certains prélèvements ? Suspendez le mandat qui leur est associé et vous aurez la paix. C’est vous qui décidez. Vous gardez la main sur tous les prélèvements présentés sur votre compte. Et vous savez en temps réel qui peut débiter votre compte.

Fixez un montant de prélèvement maximal

Pour vous prémunir contre les fautes de frappe de vos créanciers, fixez un montant maximal pour tous les prélèvements qui seront présentés sur votre compte dans le cadre d’un mandat donné. Votre bailleur vous prélève 10 000 € chaque mois ? Fixez une limite au mandat de votre bailleur pour éviter que votre prélèvement mensuel ne se transforme par erreur en débit de 100 000 € — un zéro de trop est vite ajouté.

Définissez une date de péremption

L’ennui avec les vieux mandats de prélèvement, c’est qu’on se souvient de leur existence quand le créancier qui se trouve à l’autre bout du mandat fait le prélèvement de trop, celui qu’il n’aurait pas dû faire. Mais à quoi bon attendre le prélèvement de trop ? Si vous savez qu’un mandat ne va vous servir que sur une période bien précise, assignez-lui une date limite de validité, une date de fin. Passée cette date, tous les prélèvements présentés par votre créancier seront refusés.


Voir toutes les fonctionnalités

Découvrez tout ce que Memo Bank rend possible.

Voir les fonctionnalités

Annuler des virements

Rattrapez vos virements sortants par le col.

En savoir plus